Parentalité en 2019 – Quoi de Neuf ?

L’année 2019 apporte sur les sujets liés à la parentalité de nombreuses nouveautés… Difficultés, débats ou potentielles avancées : Nova Vitam revient sur ce que 2019 va changer pour les parents.

VERS UN CONGÉ MATERNITÉ UNIQUE

Les travailleuses indépendantes, qui représentent 8,6% de la population active féminine devraient (enfin) avoir droit en 2019 à la même durée de congé maternité que les salariées, soit entre 8 et 16 semaines – contre 6 à 11 semaines à ce jour.

AMÉNAGEMENT DU CONGÉ PATERNITÉ

Le congé paternité s’allonge… sous conditions uniquement : cela ne concerne que les pères dont les nouveau-nés sont hospitalisés (dans le cas d’une naissance prématurée par exemple). Pour les autres, pas de changement : ils bénéficient de 11 jours de congé paternité et de 3 jours de congé de naissance.

REVALORISATION DE L’AIDE POUR LES PARENTS D’ENFANTS PORTEURS DE HANDICAP

À compter du 1er janvier 2019 et pour les demandes déposées à partir de cette date, la durée d’attribution de l’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH) est allongée. En fonction du taux d’incapacité de l’enfant , l’AEEH de base est désormais attribuée pour une période de trois ans à cinq ans, voire sans limitation de durée. L’objectif de cette mesure : simplifier les démarches des familles ayant à leur charge un enfant porteur de handicap.

HAUSSE EXCEPTIONNELLE DE LA PRIME D’ACTIVITÉ

En 2019 et en 2020, les allocations familiales (comprenant notamment la Paje, l’allocation de rentrée scolaire, la prime à la naissance, etc.), ainsi que les Aides Personnalisées au Logement (APL) augmenteront de 0,3%. Il s’agit d’une hausse très relative, puisque ce taux est inférieur à celui de l’inflation.

Les foyers aux revenus modestes peuvent bénéficier depuis le mois de janvier d’une hausse exceptionnelle est appliquée sur la prime d’activité depuis le mois de janvier. Cette prestation, qui prend en compte la composition familiale et le revenu global des familles, est un complément de revenu mensuel versé, sous condition de ressources, dès 18 ans, aux actifs (salariés ou travailleurs indépendants).